Vision’Air

Les citoyens volontaires ont participé à la soirée de lancement le 8 avril 2019 ( © ATMO Grand Est)

Un panel de volontaires français et allemands a été recruté sur le territoire de Strasbourg et de Kehl. Ils ont mesuré pendant six semaines en avril et mai 2019 la qualité de l’air à l’aide de microcapteurs de particules fines : à vélo, à la maison, au travail…les expériences ont été multiples. L’expérience continue à Bâle en 2020.

Le lancement de cette opération a eu lieu lors d’une soirée de sensibilisation et de formation à destination des participants le 8 avril à partir de 18h à la Maison des associations de Strasbourg (1 place des Orphelins, salle Louise Weiss).

Les microcapteurs mis à disposition sont des AirBeam2 qui mesurent les concentrations en particules de différentes tailles, de 1 à 10 µm. Ce microcapteur présente l’avantage pour les volontaires de pouvoir visualiser et partager des données instantanées en direct ainsi que l’historique, sur des cartes et des graphiques.

Cette première expérience menée sur le territoire de l’Eurométropole et de Kehl du 8 avril au 27 mai a pour but principal de sensibiliser les citoyens aux enjeux de la qualité de l’air en rendant « visible » la pollution atmosphérique mais aussi de les rendre attentifs à l’interprétation des données obtenues avec un microcapteur selon le contexte et l’appareil. Ce sera la première phase d’une expérimentation qui sera menée plus largement sur le territoire du Rhin Supérieur.

DNA, 20minutes, Rue89, TOP music

Ambassad’Air: une initiative similaire portée depuis 2016 par la ville de Rennes.